« 12.07.07 | Accueil | 15.07.07 »

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

lionel

sur la zone grise (5) :

cette explication a été fournie par Bruno de Beauregard il y a plusieurs semaines à Irène Delse :
http://www.irenedelse.com/2007/06/06/affaire-mayetic-la-mairie-dasnieres-vous-informe/
c'est-à-dire avant que les juges ne rendent leur décision. il y a plusieurs problèmes :
1) on ne peut pas dire que personne n'a à rendre de comptes : le concept de diffamation privée existe et BdB peut déposer plainte contre le ministre, contre le député ou contre X, ce qu'il s'est gardé de faire jusqu'à l'épisode de la 2e note des RG.
2) la France est signataire de la convention européenne des droits de l'homme. les voies de recours du 1) sont en dernier ressort crédibles même quand elles concernent un ministre, aussi puissant soit-il. il est vrai qu'elles seront encore plus sûres quand les services de renseignement seront audités par le parlement, réformes qui semblent être en cours
3) j'admets sans difficultés que les RG ont la réputation d'être utilisés dans le cadre des luttes politiques. le problème c que ce n'est pas normalement le cas de la DST, ce qui justifiait le choix du journaliste.

plus généralement, la lecture du jugement montre que BdB a commis une erreur grave de communication en ne répondant pas au journaliste.

enfin, et encore une fois, étant donné que les juges rejettent la demande des dommages et intérêts (1,3 M€) ton 1) doit s'apprécier au regard de ce qu'écrit eolas sur le sujet.

il sera intéressant de voir ce que les juges décideront pour France 3 qui, à mon sens, a effectivement dérapé.

enfin, oui, il y a inégalité du citoyen de base qui n'est pas forcément conscient de toutes ces subtilités. ici on rentre dans la zone grise sur la nature exacte du réseau elahi : il comprend à l'évidence des juristes.

japarthur

Lionel,
J'utilise ta numérotation:
1. Ni le ministre, ni le député-maire n'ont, à ma connaissance, diffamé B. de Beauregard. Le Monde l'a diffamé, mais de bonne foi... B. de Beauregard a été très occupé à l'automne 2005; de plus, la circulation était complexe à comprendre; je trouve donc injuste de laisser entendre qu'il aurait tardé à agir.
2. Voir 1.
3. Je suppose, concernant le choix de ses sources par G. Davet, qu'il s'agit de ta part d'une hypothèse.
4. Pour ma part, je trouve les explications de B. de Beauregard - quant à son refus de commenter à chaud - crédibles et continue à m'interroger sur le bien-fondé d'une sorte d'obligation de répondre instantanément.
5. Vu que Maître Eolas est relativement prolixe, je te serais reconnaissant d'être un peu plus spécifique.
6. Pour France 3, on verra.
7. Ta dernière remarque me paraît peu compréhensible et hors propos, puisque j'ai utilisé le terme de "zone grise" dans un contexte différent du tien.

japarthur

Lionel,
Tu dis "j'admets sans difficultés que les RG ont la réputation d'être utilisés dans le cadre des luttes politiques. le problème c que ce n'est pas normalement le cas de la DST, ce qui justifiait le choix du journaliste."
Or, l'article mentionne, dès la première phrase, la DST et les RG. Plus encore, l'article se base principalement sur la première note des RG, la fiche de la DST n'étant mentionnée qu'au dernier paragraphe. Si le journaliste a éventuellement fait un choix, c'est de ne pas citer la seconde note des RG (dont l'authenticité est plus que discutable). Ne connaissant pas le contenu exacte de ces trois documents, il m'est impossible de dire de quelle source proviennent les éléments mentionnés.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.