« 12.05.07 | Accueil | 18.05.07 »

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

lionel

je n'écris pas ça pour que tu changes ta formulation, car le coup de l'UMP-UDF est à mourir de rire, mais il faut savoir que la marque UDF appartient au club d'Hervé de Charette, un ancien ministre UDF qui est passé à l'UMP lors de sa création il y a 5 ans.

c en partie en raison de cet imbroglio juridique que bayrou conserve UDF dans l'appellation officielle de son MoDem.

comme aeschlimann "gouverne" sa ville avec des UDF et a même (je crois) été élu à une certaine époque sous cette étiquette, tout ceci se tient lol

le vrai problème c l'opposition qui enrage à cause de ça, alors que ça devrait les faire rire et qu'ils devraient utiliser des arguments un peu plus fins du style "si c'est tout ce qu'il a trouvé pour se maintenir, ça va vraiment pas fort..." en levant les yeux au ciel et en manifestant sa peine pour lui etc.

il faudrait voir ailleurs sous quelle étiquette se présentent les ex-UDF ralliés à sarko. l'étiquette légale pour un certain nombre d'entre eux devrait être PSLE (parti social libéral européen), mais ça ne veut évidemment rien dire aux électeurs. donc il est probable qu'ils se présenteront sous l'appellation UDF-majorité présidentielle. comme bayrou ne présente pas dans la plupart des cas de candidats contre eux, "qui ne dit mot consent" ;)

dans le cas de "l'ami Manuel", pour reprendre la formulation du journaliste de Libé, ce choix vient je pense de sa lecture des résultats de sarko dans sa circonscription. une partie importante de l'électorat UDF qui avait voté pour lui a préféré sego, il adoucit son coté UMP en disant qu'il est un peu UDF, quand même.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.